SUJET COLLECTIF Elles sont belles, mes salades !
Pour y participer, il suffit de se rendre ici
Au plaisir de vous y voir


Bienvenue aux nouveaux membres !
N'hésitez pas à squatter le flood ou la CB même si vous n'êtes pas validés, on se fera un plaisir de vous intégrer <3


Partagez | .
 

 J'entends le loup, le renard et la belette ! J'entends le loup et le renard chanter !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Pseudo : Sedna
Crédits : Avatar : Arté; signature : Silver Lungs
Avatar : Hailee Steinfield
Ici depuis le : 18/11/2013
Messages : 398

Âge du personnage : 16 ans
Ascendance : T'as vu mon nom et tu poses la question ? Sang-pur
Statut : Dürsmtrang ftw. Courir après le draugr et le trésor qu'il cache en compagnie de Sigrid et Dita (t'imagine, il cache un oeuf de dragon, c'est possible, ça?)
Particularités : Elfi aime les dragons. Elle parle dragon, mange dragon, rêve dragon.
Presque.
Dédoublement de personnalité : Sigyn
Points : 15

Feuille de personnage
LOCALISATION : Dürmstrang
JE COMPÉTITIONNE POUR : Dürmstrang
INVENTAIRE :

(#) Dim 24 Nov - 21:20



J'entends le loup, le renard et la belette !
Le draugr viendra les gars, la jument de Michao, elle s'en repentira


Participants • Dita, Elfi Sigrid, Solveig & le Draugr en V.I.P
PNJ ?Bah le Draugr ?
Statut du sujet • Collectif
Date, mois, année •Courant septembre
Lieu • Le labyrinthe
Moment de la journée • Le soir, bientôt la nuit pardi. On est des vrais bonhommes, nous !
Météo • C'est la fin de la journée, il fait pas chaud, on rajoute tous sa cape doublée en mouton !

Je souhaite que les Nornes interviennent dans ce sujet
photographie ©a room of my own


Dragon y es-tu ?


Coucou  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Pseudo : Sedna
Crédits : Avatar : Arté; signature : Silver Lungs
Avatar : Hailee Steinfield
Ici depuis le : 18/11/2013
Messages : 398

Âge du personnage : 16 ans
Ascendance : T'as vu mon nom et tu poses la question ? Sang-pur
Statut : Dürsmtrang ftw. Courir après le draugr et le trésor qu'il cache en compagnie de Sigrid et Dita (t'imagine, il cache un oeuf de dragon, c'est possible, ça?)
Particularités : Elfi aime les dragons. Elle parle dragon, mange dragon, rêve dragon.
Presque.
Dédoublement de personnalité : Sigyn
Points : 15

Feuille de personnage
LOCALISATION : Dürmstrang
JE COMPÉTITIONNE POUR : Dürmstrang
INVENTAIRE :

(#) Dim 24 Nov - 22:39



    La première fois qu'elles l'avait vu, c'était vraiment par hasard. Cette créature étrange, un mort, un mort qui marche, un mort avec un regard vide et froid, un mort vivant. Il était passé devant elle, sans sembler les voir et elles, étaient restées terriblement silencieuses. Retenant leur souffle, il semblait que pourtant les battements de leurs palpitants battant la chamade résonnaient à travers tout le labyrinthe pour signaler leur présence. Et leur rappeler qu'elles vivaient, elle... Elfi en gardait un souvenir vivace et ne souhaitait jamais devoir faire face à cette atrocité encore une fois. Elle connaissait cette créature, le professeur Lärson lui en avait parlé une fois ; et le fait que la nécromancie et Hel soient liés à l'existence terrible de cette créature suffisait à Elfi pour qu'elle ne veuille plus jamais en entendre parler. Hel et la mort, elle en avait soupé...

    Passé le choc, elle en reparlèrent tout de même, l'esprit trop agité par cette rencontre étrange et irréelle. . Réunie autour du feu crépitant dans l'âtre, enroulées dans leurs fourrures et chuchotant pour ne pas déranger le quatrième qui dormait à poings fermés. C'est Efli qui leur révéla que ces créatures, les Draugr étaient réputées pour garder des trésors, ce soir là. Elle le regretta vite, quand elle vit l'étincelle s'allumer dans le regard de Dita et que celle-ci décréta qu'il faudrait trouver le-dit trésor (sans prendre en compte le détail que ces bestioles ne partageaient pas souvent...). Pourtant, jamais plus le sujet ne revint sur le tapis durant l'année précédente. Et ce n'est pas la jeune Öfugr qui s'en plaignait, d'ailleurs...

    Elles retournèrent dans le labyrinthe, elles ne le croisèrent plus.

    Jusqu'à ce soir là. Pour une raison parfaitement étrange (sûrement un effet secondaire d'une potion de Sigrid...) Dita avait ressorti cette vieille histoire, à peu près à la même période que leur première rencontre avec la créature. Quand la jeune rousse avait une idée quelque part, il était impossible de lui faire oublier et tous les arguments d'Elfi avait été évincés d'un geste excédé.

    Ni une ni deux, l'expédition avait été montée et les trois jeunes fille quittaient le château aussi discrètement que possible, se fondant dans l'obscurité grandissante de la nuit qui tombait. Elfi s'était bien chargée de répéter à qui voulait l'entendre qu'elle resterait sûrement tard pour étudier dans une salle de cours, Dita se plaignit d'un mal de tête affreux durant la journée et assura qu'elle irait se coucher tôt et assommerait quiconque entrerait dans le dortoir sans y être autorisé et Sigrid ne dit rien.

    Empruntant un passage secret bien connu, elles traversaient les pelouses qui les séparaient de l'entrée du labyrinthe, sans rien se dire. Une fois arrivée à destination, c'est Dita qui prit les opérations en main, comme d'habitude et prit la tête de leur petit groupe, suivit par Sigrid et Elfi qui fermait la marche. Chacune portait une torche qui éclairante leurs pas, parant le dédale de végétal d'ombres étranges et parfois inquiétantes. Elles progressaient rapidement pour retrouver l'endroit où elle l'avait vu pour la première fois. Car le labyrinthe n'avait plus rien de secret pour elles, si ce n'est parfois des créatures qu'elles n'avaient pas vraiment encore eu l'occasion de côtoyer. Parfois, c'était de bonnes surprises. Parfois... un peu moins.

    « Dita, par le marteau de Thor ! Arrête de cavaler comme ça, on sait même pas ce que tu as en tête ! » finit par souffler Elfi qui se tenait les côtes. « On n'a jamais trouvé quelque chose qui ressemble à un trésor, qu'est ce qui te fait croire que ce soir, on va trouver ? »


Dragon y es-tu ?


Coucou  :
 


Dernière édition par Elfi Öfugr le Mar 4 Fév - 22:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Pseudo : Palo
Crédits : Arté
Avatar : Abigail Breslin
Ici depuis le : 19/11/2013
Messages : 101

Âge du personnage : 16 ans
Ascendance : Sang pur
Statut : élève à Dürmstrang - cours après le Draugr, cherche des passages secrets, et globalement, fout la merde sans se faire prendre (le talent, mes amis, le talent)
Particularités : Métamorphomage, mais de piètre qualité. Alors pour compenser, elle utilise une potion dérivée du polynectar pour faire illusion.
Points : 15

(#) Lun 25 Nov - 20:00

    De l’or. Des diamants. Des saphirs. Des émeraudes. Des couronnes. Des épées. De l’alcool vieux comme les Mages Ancestraux (c’est que ça devait du bon alcool ça !). Des bijoux. Des coupes en or. Tout en or. Bref, tout ce qu’elle aimait. Et ce n’était pas une bestiole morte qui allait l’en empêcher.

    Voilà quelles étaient les pensées de Dita. Un trésor. Gardé par un Draugr. En gros, quelque chose qui réunissait deux de ses (nombreuses) passions : les animaux fantastiques (généralement  gros, dangereux, et potentiellement mortels au premier regard. Ces bestioles adorées, quoi), et tout ce qui brillait et avait de la valeur. Alors évidemment, qu’elle avait relancé le sujet sur le tapis, alors que leur camarade s’était endormie. « On devrait y retourner. » Les deux autres l’avait regardée avec un regard pas rassuré. Elles avaient beau être courageuses, elles avaient beau toutes bien aimer les bestioles, elles avaient beau retourner au labyrinthe tellement souvent qu’elles devaient sûrement mieux le connaître que le Garde-chasse, ce qu’elles avaient vue la dernière fois leur avait fait battre leur palpitant tellement fort qu’on avait pu les entendre à 100 lieus à la rondes.

    Un homme – était ce encore un homme ? Ca avait une forme humanoïde, en tout cas – immense, au corps recouvert de glace, qui marchait à grand pas régulier… Sur le coup, elles s’étaient toutes les trois recroquevillées dans un coin, priant pour que la chose ne les remarque pas. Priant pour ne pas croiser ses grands yeux bleus aveugles.  Même Dita, qui disait toujours qu’elle n’avait peur de rien dans le labyrinthe, même elle qui adorait foncer tête baissée devant le danger en se disant que de toute façon il y avait une solution de secours, même elle avait eu la trouille face au mort vivant.

    Puis le mort vivant était passé.

    Puis la peur était partie.

    Puis s’était rajouté l’apât du gain pour Dita, l’apât de l’œuf de dragon pour Elfi, et l’apât de l’aventure pour Sigrid (puis de toute façon, elle avait pas le choix, on est pas en démocratie ici.) Elle les avait harcelées, avait même menacé de chanter, et comme toujours, la meneuse du groupe avait finit par les faire céder (pauvres mortelles).

    Et c’est là qu’elles étaient, à tourner au hasard dans le labyrinthe (c’était là que l’astrologie servait : Dita se repérait toujours aux étoiles pour les sortir de là). Dita courait devant (et puis d’abord, elle ne courait pas, elle marchait vite. C’était pas sa faute si les deux autres n’avaient pas été éduquée au Groënland, ce pays merveilleux où on marche en moyenne 30 kilomètres pour aller de son trou de pêche à sa demeure). Elle n’avait pas peur. Elle ne pensait pas au Draügr, elle pensait à l’or.

    « Par le marteau de Thor toi-même Elfi ! Je cours pas, déjà. Et qu’est ce qu’il me fait croire qu’on va trouver un trésor ? » Elle étendit grand les bras en une pose mélodramatique. « L’odeur de la richesse. Je sens l’or d’ici. » « Et le Draügr ? » « Et quoi, le Draugr ? Les morts, on les brûle. » Elle avait longuement réfléchit à son plan. Si on pouvait appeler ça un plan. « Le Draügr, il est mort. Donc, on brûle le Draügr. Et on prends le trésor. » Elle marchait en arrière, faisant face au regard perplexe des deux autres. « Mais SI ! Bon dieu, on a toujours peur de ce qu’on connaît pas. Mais un Draügr, c’est pas un dragon, c’est pas un truc compliqué. C’est un mort vivant. Et de toute façon, toutes les créatures meurent par le feu. Ne craignez rien les filles. On va le trouver ce Draügr, je le sens à mon instinct. » Et son instinct ne la trompait jamais en matière de bestioles et d’or. Surtout l’or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
GAGNANTE DÜRMSTRANG • Décapiter pour gagner des points, c'est mon métier

Pseudo : silverthorn
Crédits : Avatar : Insuline | Signature code broadsword. et image Tumblr
Avatar : Ellie Kendrick
Ici depuis le : 18/11/2013
Messages : 216

Âge du personnage : 16 ans
Ascendance : Sang pur
Statut : Dürmstrang
Particularités : Potionniste experte ● Fille unique de Bartram et Sunhilda Oddi ● Membre du trio infernal ● A perpétué la tradition Raudi en cramant le Labyrinthe ● A le beguin pour Kris Jarnsida ● A peur des trolls ● Compte bien monter un orchestre pour faire la teuf dans la ferme de Siri.
Dédoublement de personnalité : Aska la Viking en kilt & Brunhild la Lycanthrope
Points : 68

Feuille de personnage
LOCALISATION : Dürmstrang.
JE COMPÉTITIONNE POUR : Dürmstrang !
INVENTAIRE :

(#) Mer 18 Déc - 22:13

C'était l'odeur âcre du grimoire sur lequel elle était étendue de tout son long qui l'avait réveillée. Se redressant en réprimant un bâillement, Sigrid put voir que la salle s'était bien vidée et un frisson l'avertit également que les quelques heures de jour que leur offrait encore ce début de Vetr était un lointain souvenir. Ébouriffant ses boucles brunes pour tenter de se réveiller, Sigrid se redressa en fermant l'ouvrage qu'elle replaça sur les rayons des étagères poussiéreuses avant de s'éclipser de la salle. Ce soir, une chasse au Draugr était prévue. Comme chaque fois qu'elles prévoyaient leur expédition clandestine, Sigrid sentait l'excitation se répandre doucement mais sûrement dans la moindre parcelle de son corps, faisant s’emballer son palpitant, mais cette fois sa saveur avait celle du danger. Pour une raison totalement inconnue de sa personne -qui n'avait strictement RIEN à voir avec le fait qu'elle avait remplacé la Voltiflor de sa potion par un extrait de Sauge, rien du tout- , Dita s'était un soir remémorée ce passage de leur trépidante épopée Durmstrangienne et avait décidé de remettre le couvert. Inutile de dire que Elfi lui en avait voulu. Un sourire désolée plus tard, Sigrid avait fait semblant d’émettre des réserves quant à l'idée de courir après un mort vivant (le genre de situation ou on n'est pas difficilement convaincant) juste pour enquiquiner un peu la rousse mais la menace du chant lui avait rapidement fait cesser son petit jeu. Non sérieusement, on ne plaisante pas avec ça.

L'obscurité en leur faveur, les trois demoiselles s'étaient alors échappées de l'école pour filer à leur destination favorite : Le Labyrinthe dans lequel elles couraient désormais depuis une bonne dizaine de minute.
Elle était sûre d'avoir vu quelque chose dans l'allée. Se stoppant, elle recula de quelques pas et scruta l'obscurité mais l'ombre était partie. Dita aussi. Avec un soupir, Sigrid se lança à nouveau dans le dédale de hautes haies où les éclats de voix entre Elfi et Dita permettaient de les repérer sur un diamètre de plus de dix mètres ce qui était somme toute hyper rassurant quand on savait que le Labyrinthe était le repère de créatures plus étranges les unes que les autres et que vu qu'elles n'étaient pas sensées être là, personne ne pourrait les secourir à temps en cas de pépin. Heureusement pour elles, Sigrid était persuadée que même le Draugr en personne ne pourrait supporter la voix de Dita : C'était leur arme secrète. Nouveau virage, elle entendit alors Elfi jurer sans grande conviction (c'était pas comme si c'était chose aisée d'arrêter la rousse Utanlands) lui faisant remarquer qu'il était tout de même peu probable qu'elles trouvent un quelconque trésor dans la soirée ce qui eu le mérite d'arrêter Dita qui visiblement était persuadée du contraire. Se stoppant à son tour, Sigrid resta aux aguets, prêtant autant d'attention à sa volubile camarade qu'à ce qui les entourait avant de lever les yeux au ciel après le discours de Dita.
    Elle a raison Elfi, il suffit juste de carboniser un mort vivant qui je le rappelle apprécie moyen qu'on s'approche de lui et de son trésor. Où est le problème ?»

Sigrid croisa les bras sur sa poitrine avant de lancer un regard blasé vers Dita. Le voir c'était une chose, lui courir après également mais elle n'avait pas signé pour le brûler vif et lui voler son argent. D'ailleurs le brûler comment ? Sigrid avait un nombre incalculable de potions avec elle, mais rien d'inflammable. Et puis bon, si celui qui l'avait réveillé n'était pas mort depuis des siècles peut-être qu'il serait pas super ravi que des gamines lui trucident son gardien de tombe. D'ailleurs en parlant de tombe.
    Et puis si ce que j'ai lu est vrai ils vivent près de leur sépulture, tu penses vraiment qu'il y a une tombe quelque part dans le Labyrinthe ? On ferait mieux de fouiller les registres de l'école pour voir si quelqu'un s'est fait enterré ici plutôt que de tourner au hasard en espérant trouver quelqu'un dans un dédale pareil.»

Le fait d'enterrer quelqu'un était assez rare pour que le fait ait été remarqué ou bien qu'il se raconte quelques rumeurs à ce sujet. Après tout si le Garde-Chasse n'avait toujours pas réussi à le tuer, c'était sans doute qu'il n'était pas aussi facile à débusquer que cela. Sigrid eut d'ailleurs une pensée compatissante pour le Järnsida, nul doute que s'il lui arrivait quoique ce soit son père aurait tôt fait de répliquer et de mettre la cabane de ce dernier en pièce et elle doutait que Thormund Öfugr soit plus clément pour Elfi, mais bon il arriverait sûrement moins vite. Une autre pensée, plus stupide aurait pensé Dita, lui trottait sans l'esprit. Les Draugrs pensaient-ils ? Étaient-ils capables de réflexion ? Ou n'était-ce que des enveloppes de chair qui se mouvaient dans l'unique but d'accomplir ce pourquoi on les avait sortis du sommeil éternel ? Sans doute que oui, mais la Oddi doutait que beaucoup de sorciers soient allés vérifier. Et si ce n'était pas le cas ?

Spoiler:
 


    wisdom
    A man must be big enough to admit his mistakes, smart enough to profit from them, and strong enough to correct them.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits : Undomiel
Ici depuis le : 27/10/2013
Messages : 1

Statut : Rôdeur à Dürmstrang
Points : 5

(#) Jeu 16 Jan - 9:14


Intervention du Draugr
planquez-vous !


(coucou, vous avez demandé le Draugr ! Et vous inaugurez ainsi les interventions du PNJ de Dürmstrang, bravo à vous !)

À force de parler un peu trop fort, vous avez attiré quelque chose sur votre route. Ou plutôt, vous avez réveillé quelque chose. Ah bah oui, hein. Se balader dans le Labyrinthe en soirée, à la recherche du trésor du Draugr, c'est vraiment un plan pourri.
Bon, vous n'avez pas de chance, ça n'est pas le Draugr qui revient sur ses pas pour voir qui le suit : le Draugr s'en fout d'être suivi, à vrai dire. Non, ça n'est pas le Draugr, c'est…

    un troll des forêts, qui s'est installé dans le Labyrinthe depuis très longtemps. Plus petit que vous, il vous observe avec une lueur dangereuse dans son regard. Barrez-vous avant qu'il n'appelle ses copains, parce que c'est sûr qu'il en a, des copains, dans le coin.


Quand on vous disait qu'il y a vraiment de tout et n'importe quoi dans le Labyrinthe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Pseudo : Sedna
Crédits : Avatar : Arté; signature : Silver Lungs
Avatar : Hailee Steinfield
Ici depuis le : 18/11/2013
Messages : 398

Âge du personnage : 16 ans
Ascendance : T'as vu mon nom et tu poses la question ? Sang-pur
Statut : Dürsmtrang ftw. Courir après le draugr et le trésor qu'il cache en compagnie de Sigrid et Dita (t'imagine, il cache un oeuf de dragon, c'est possible, ça?)
Particularités : Elfi aime les dragons. Elle parle dragon, mange dragon, rêve dragon.
Presque.
Dédoublement de personnalité : Sigyn
Points : 15

Feuille de personnage
LOCALISATION : Dürmstrang
JE COMPÉTITIONNE POUR : Dürmstrang
INVENTAIRE :

(#) Ven 17 Jan - 0:27

    Elfi retint un juron et grogna à la place. Ca ne servait à rien de tenter de raisonner ses deux amis, elles étaient aussi tenaces que la réputation qui courrait après les Heill. Elle était donc la seule à se renseigner un peu avant de faire quoi que ce soit ? Il lui avait fallu minauder de façon terriblement agaçante pour arriver à trouver ce grimoire tant convoité qui renfermait le peu qu'on savait sur ces créatures, les Draugr. Elle avait prétexté juste de la curiosité et visiblement, cela avait fonctionné. Et leur peu qu'on savait sur ces bêtes n'étaient pas franchement des plus rassurants et n'avaient pas de quoi les rendre confiante.

    « Mais par la barbe des Vondr ! On tue pas un Draugr comme ça, vous n'avez donc même pas pris la peine de poser deux ou trois questions ou de fouiner ? » Elfi poussa un soupir. Parfois, c'était épuisant d'être une conscience collective. «  On tue pas un Draugr uniquement par le feu. Il faut avant lui trancher la tête, puis le brûler et éparpiller ses cendres dans une rivière et détruire l'endroit où le corps a été enterré. Rien que ça ! Alors je sais pas vous, mais ça me semble quelques détails à prendre en considération, non ? ».

    Elfi parlait maintenant à voix passe, persuadée d'avoir entendu quelque chose et surtout convaincue que de jacasser n’attiserait que plus d'ennuis qu'elles en avaient déjà  -hypothétiquement. Et bon, pour un mort, il lui  avait semblé plutôt bien vivant la fois passée, et surtout, que pouvaient-elles fasse à un colosse pareil ? Elles ne maîtrisaient sûrement pas assez bien toutes les runes pour espérer s'en tirer facilement et si Dita comptait souvent sur sa voix pour faire fuir les élèves, la petite fille de Thormund Öfugr doutait que cela fonctionne sur les bestioles qui peuplaient le labyrinthe.

    La brunette poussa un soupir de soulagement quand Sigrid en vint, elle aussi, à parler de la sépulture. Finalement, il y avait deux personnes sensées ici et une folle furieuse à qui elles ne pouvaient rien refuser. Dita sembla prête à répliquer quelque chose, mais à nouveau un bruit se fit entendre et Elfi plaqua avec force sa main sur la bouche de son ami, lui intimant le silence d'un froncement de sourcil. Par chance, Dita tenait moins du Vif-Höd que son frère et Elfi put se tourner vers l'origine du bruit. Rien à nouveau, mais cette fois, elle était sûre de ne pas avoir rêvé.

    Finalement, elle distingua la bestiole et son palpitant fit un bond douloureux dans sa poitrine tandis qu'elle la reconnaissait. Un troll des forêts les observait d'un œil peu aimable. La jeune fille recula d'un pas, attrapant ses amies par le bras tandis qu'elle réfléchissait à toute allure à une solution pour se dépêtrer de cette situation. La seule idée qui lui venait à l'esprit s'apparentait à sauve qui peut, mais ce n'était sûrement pas la meilleure des solutions : dans la panique, elles risquaient de se perdre dans le labyrinthe.

    C'est dans l'urgence et sans vraiment réfléchir aux possibles conséquences qu'Elfi traça du bout du pied Isa pour gagner les quelques secondes précieuses qui figeraient le temps et leur permettraient de déguerpir sans demander leur reste. La jeune fille n'était absolument pas sûre d'elle-même, n'ayant jamais vraiment fait usage des runes, bien que son grand-père lui en ait fait avaler un paquet. « ISA ! », fit-elle d'une voix forte, arquant sa volonté et la dirigeant droit vers le troll, paume en avant. Et sans demander son reste, elle attrapa ses comparses pour fuir dans le dédale du labyrinthe.

Spoiler:
 


Dragon y es-tu ?


Coucou  :
 


Dernière édition par Elfi Öfugr le Mer 5 Fév - 15:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Pseudo : Palo
Crédits : Arté
Avatar : Abigail Breslin
Ici depuis le : 19/11/2013
Messages : 101

Âge du personnage : 16 ans
Ascendance : Sang pur
Statut : élève à Dürmstrang - cours après le Draugr, cherche des passages secrets, et globalement, fout la merde sans se faire prendre (le talent, mes amis, le talent)
Particularités : Métamorphomage, mais de piètre qualité. Alors pour compenser, elle utilise une potion dérivée du polynectar pour faire illusion.
Points : 15

(#) Mer 22 Jan - 19:58

Mais qu'est ce qu'elles avaient, à chipoter autour de leur plan ? Ne savaient elles pas que la meilleure des tactiques, c'est de ne pas en avoir ? C'est ce qu'elles avaient toujours fait quand il s'agissait de bestioles. Foncer d'abord, agir pendant, et réfléchir après. Jusqu'ici elles s'en étaient toujours entières. Et puis, qu'est ce qu'ils en savaient, de la vie du Draugr, tous les gens qui avaient écrit ces livres ? Ils leur avaient parlé ? Bien sûr que non. Alors on était jamais sûr. Il n'y avait que l'expérience qui permettait de savoir.

Elle fut tirée de sa discussion avec Sigrid par la main d'Elfi qui se plaqua brutalement contre sa bouche. Et si Dita était impulsive, elle n'était pas débile ("si, si, elle est débile" aurait dit son frère), et elle se doutait bien que sa meilleure amie ne la faisait pas taire aussi brusquement pour rien. Elle se tu donc, tendant l'oreille, cherchant à discerner ce qui avait pu motiver la brusque réaction d'Elfi, pourtant pas le genre de fille à s'angoisser naturellement. Et elle finit par le voir. Troll des forêts.

Oh bordel. De toutes les bestioles, celle qu'elle détestait le plus étaient les bestioles dotées d'une certaine forme d'intelligence. c'était une chose que de combattre quelqu'un qui ne pense qu'à attaquer, ça en était une autre de combattre quelqu'un qui pouvait réfléchir et faire preuve de ruse. Dita leva immédiatement la tête, mémorisant à l'aide des étoiles leur emplacement. C'était son premier réflexe, histoire qu'elles puise se rappeller d'éviter cette zone du labyrinthe, et qu'elles puissent ensuite retrouver leur chemin. Deuxième réflexe, porter la main à sa dague. Et le troisième réflexe ? COurir.

Ele avait vu Elfi commencer à tracer la rune. En temps normal, c'était Dita qui se chargeait des runes, étant en règle générale meilleur magicienne que ses amies, mais là, elle n'avait pas eu le temps de réfléchir, sûrement qu'à sa place elle n'aurait pas fait ISa. C'est que le temps était taquin, et difficile à manier. Mais là, justement, elles n'avaient pas le temps de chipoter, et sentant le temps ralentir, glissant sur elles comme l'eau d'une petite cascade, elle se mit à courir le plus ite possible, ses jambes et ses poumons la brûlant rapidement.

Mais hélas, la rune avait été mal utilisée, à moins que le destin ait voulu être taquin, et bordel, elle sentit le temps se remettre à accélérer, jusqu'à revenir à une vitesse normale. Et ce maudit troll qui était maintenant derrière eux et commençait à courir ! Elles ne survivraient pas longtemps, à ce rythme là. "Sigrid... Utilise une rune, n'importe laquelle, pour envoyer des étincelles d'appel d'urgence..." Elle réfléchissait à toute vitesse. "Il y a un passage là bas... Qui passe sous le labyrinthe... Un minuscule souterrain... On peut faire rentrer une personne dedans. Elfi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
GAGNANTE DÜRMSTRANG • Décapiter pour gagner des points, c'est mon métier

Pseudo : silverthorn
Crédits : Avatar : Insuline | Signature code broadsword. et image Tumblr
Avatar : Ellie Kendrick
Ici depuis le : 18/11/2013
Messages : 216

Âge du personnage : 16 ans
Ascendance : Sang pur
Statut : Dürmstrang
Particularités : Potionniste experte ● Fille unique de Bartram et Sunhilda Oddi ● Membre du trio infernal ● A perpétué la tradition Raudi en cramant le Labyrinthe ● A le beguin pour Kris Jarnsida ● A peur des trolls ● Compte bien monter un orchestre pour faire la teuf dans la ferme de Siri.
Dédoublement de personnalité : Aska la Viking en kilt & Brunhild la Lycanthrope
Points : 68

Feuille de personnage
LOCALISATION : Dürmstrang.
JE COMPÉTITIONNE POUR : Dürmstrang !
INVENTAIRE :

(#) Dim 2 Fév - 15:10

 « Sigrid a peur des trolls? » « Pourquoi elle aurait peur des trolls, en plus son grand-père les combattait avec Thormund et Erik » « Justement, c'est peut-être les histoires du vieux Oddi qui lui ont filé la trouille » « N'importe quoi ». Et pourtant. Alors qu'Elfi s'était évertuée à expliquer à Dita que tuer le gardien de tombe n'était pas une mince affaire et que le trio avait littéralement  prit le trésor sans voir le draugr, un bruit de plus en plus appuyé attira enfin l'attention du trio, enfin d'Elfi qui imposa le silence aux deux autres en plaquant sa paume sur la bouche de Dita. Et elles le virent. Un troll des forêts. Son sang se glaça das ses veines alors que la Oddi observait la créature, pétrifiée. Elle sentit à peine le contact de la main d'Elfi sur son bras, ne remarqua pas l'intelligence situationnelle de Dita qui releva leur position alors qu'elle même n'arrivait pas à se soustraire de la contemplation de cette foutue créature. Peur. Elle se maudit pour ce sentiment alors que des pensées contradictoires la figeaient dans l'inaction la plus totale la rendant futile auprès de ses amies : Pire la constituant en fardeau. Elfi traça une rune du bout du pied, Isa que son esprit inanimé d'habitude si vif ne prit même pas en considération et il fallut qu'Elfi la tire par le bras pour que Sigrid se mette à son tour en route.

C'est le rythme de leur pas et le vent froid de la nuit de vetr qui lui permit de se raccrocher à la réalité de la situation. Elles s'étaient mises dans un sale pétrin comme à leur habitude mais il ne fallait pas être Daven Vondr pour se rendre compte que paniquer comme elle l'avait fait revenait à prendre un aller simple pour saluer Odin au Valhöll et cette perspective n'enchantait aucun des membres du trio elle en était persuadée. Son palpitant tambourinait dans sa poitrine alors qu'elle allongea ses enjambées à l'annonce des commandements de Dita. Si elle n'avait pas l'esprit assez clair pour réfléchir, Sigrid s'imposa d'exécuter la stratégie de la Utanlands et tenta de repousser dans son esprit le troll en se concentrant sur les ordres. Et puis franchement pour Elfi et elle cela la foutait mal auprès les patriarches Öfugr et Oddi, surtout pour elle si elles se faisaient avoir par sa faute . Prenant une courte avance sur ses amies grâce à ses longues jambes et à son endurance, Sigrid   fouilla dans sa mémoire pour dénicher quelle rune ferait l'affaire. Au pluriel, les runes s'aperçut-elle rapidement.

S'arrêtant brusquement, elle traça le temps d'un Raido Tiwaz et Wunjo en faisant face au troll avant d'enchaîner avec Kenaz, la rune favorite de sa mère. Criant à plein poumon cette dernière, elle la dirigea vers les haies du Labyrinthe à un mètre en avant du troll espérant que la chaleur étouffante le stopperait. Ces dernières s'embrasèrent et Sigrid dirigea le reste de son flux vers le ciel comme lui avait commandé Dita pour prévenir les autorités compétentes de leur présence ou d'autres élèves en cavale qui relaieraient leur appel. Il ne lui fallut pas une seconde de plus pour s'élancer à nouveau et rattraper les filles. Et après ? Elles se prendraient un sacré savon de la part des directeurs si cela remontait jusqu'à leurs oreilles, Sigrid plus particulièrement de la part du garde-chasse pour avoir cramer son précieux Labyrinthe. Super idée de se mettre le père de Kris à dos se maudit-elle mais c'était toujours mieux que de mourir ici comme un Vif-Höd. « Vas-y Elfi, étant celle qui court le plus vite ça me va très bien de continuer ici », cria t-elle à l'adresse des deux autres, haletante certes mais sachant pertinemment qu'elle en avait encore dans les jambes. Par contre elle était a deux doigts de négocier les virages à la Raudi : Foncer à travers les haies.


    wisdom
    A man must be big enough to admit his mistakes, smart enough to profit from them, and strong enough to correct them.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Pseudo : Sedna
Crédits : Avatar : Arté; signature : Silver Lungs
Avatar : Hailee Steinfield
Ici depuis le : 18/11/2013
Messages : 398

Âge du personnage : 16 ans
Ascendance : T'as vu mon nom et tu poses la question ? Sang-pur
Statut : Dürsmtrang ftw. Courir après le draugr et le trésor qu'il cache en compagnie de Sigrid et Dita (t'imagine, il cache un oeuf de dragon, c'est possible, ça?)
Particularités : Elfi aime les dragons. Elle parle dragon, mange dragon, rêve dragon.
Presque.
Dédoublement de personnalité : Sigyn
Points : 15

Feuille de personnage
LOCALISATION : Dürmstrang
JE COMPÉTITIONNE POUR : Dürmstrang
INVENTAIRE :

(#) Mer 2 Avr - 20:40

    « Tu n'avais pas plus discret ? » ne put s'empêcher de commenter Elfi en regardant le brasier qui commençait à consumer les haies du labyrinthe. « On aurait dû faire une annonce disant qu'on partait à la chasse au Draugr, quitte à annoncer à tout Dürmstrang que nous sommes là » ajouta-t-elle avec petit rire.

    En réalité, ce n'était pas vraiment le corps enseignant que la brunette redoutait le plus, mais bel et bien son grand-père. Si elle pouvait éviter de passer par la case engueulade copieuse, ça lui allait parfaitement bien. Quoi qu'en réalité, ce feu pouvait peut-être les aider à s'en sortir sans avoir à se séparer et même sans se faire choper. Elles connaissaient de fichu labyrinthe comme leur poche et un troll des forêts ne suffirait sûrement pas à ternir leur réputation !

    « En fait, j'ai rien dit, oublies, tu es formidable ! »

    Malgré la fatigue qui commençait à la saisir après l'utilisation hasardeuse d'Isa, la jeune fille se tourna vers le brasier, invoquant cette fois Hagalaz et la combina avec Wunjo afin de s'assurer la réussite de l'entreprise. En face des trois gamines, le feu s’intensifia avant que l'un des arbres composant la haie ne s’effondre au sol pour enflammer une autre partie de labyrinthe. La chaleur devint vite insoutenable et Elfi protégea son visage de ses bras alors qu'elle fixait son entreprise, le palpitant battant à mille à l'heure dans sa poitrine. Elle ne put empêcher un sourire fier alors qu'elle constatait que ça fonctionnait.

    « On a le temps de toutes prendre ce passage sans se faire choper. Le troll va pas nous suivre et ils vont d'abord s'attaquer à éteindre le feu avant d'en chercher la cause. D'ici là, on sera loin. Dita, c'est toi qui nous guide, tu connais mieux le chemin. Faudrait pas qu'on s'attarde trop dans le coin non plus... »

    La petite troupe se remit donc en route, fuyant les flammes.

    Elfi se tourna vers Sigrid. Plus tôt, elle avait bien remarqué le trouble de son amie à la vue de la bestiole et n'avait pas réagit... tout simplement parce que ce n'était pas le moment idéal pour papoter. « Ca va, toi ? » lui demanda-t-elle tout simplement.

    La petite fille de Thörmund s'engouffra à la suite de Dita dans le minuscule passage. On y voyait pas du tout et plusieurs fois, elle s'accrocha les genoux et les paumes de la main sur les petits cailloux qui traînaient sur le sol.

    « Une fois sortit, on arrive où ? » parvint-elle à articuler entre deux aspirations douloureuses. L'utilisation trop rapprochée de la magie l'avait fatiguée plus qu'elle ne le pensait et Elfi avait hâte de regagner le château pour enfin souffler, se relâcher … et il fallait l'avouer, rire un grand coup. Elle ne l'admettrait sûrement jamais à haute voix devant ses deux amies, mais en réalité, Elfi adorait l'adrénaline qui montait en elle dans ce genre de moment et qui pulsait dans ses veines comme la meilleure des drogues. Mais si jamais un jour cela venait à se savoir, elle ne pourrait plus être prise au sérieux lorsqu'elle jugeait que les plans foireux de Dita étaient vraiment foireux et ne pourrait plus jamais dire non et être écoutée.


Dragon y es-tu ?


Coucou  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Pseudo : Palo
Crédits : Arté
Avatar : Abigail Breslin
Ici depuis le : 19/11/2013
Messages : 101

Âge du personnage : 16 ans
Ascendance : Sang pur
Statut : élève à Dürmstrang - cours après le Draugr, cherche des passages secrets, et globalement, fout la merde sans se faire prendre (le talent, mes amis, le talent)
Particularités : Métamorphomage, mais de piètre qualité. Alors pour compenser, elle utilise une potion dérivée du polynectar pour faire illusion.
Points : 15

(#) Mer 23 Avr - 18:52


« En fait, j'ai rien dit, oublies, tu es formidable ! »

« Je sais que je suis formidable, mais ça fait toujours plaisir. »

Elle plaisantait, mais son palpitant battait à toute vitesse alors que la magie des gamines qu’elles étaient se combinait pour former un véritable brasier. Dita n’avait pas participé – elle était bonne sorcière, mais PAS dans l’urgence, auquel cas même son frère était meilleur qu’elle. Elle recula de quelques pas, en souriant. « Mettre le feu au labyrinthe. C’est à la fois l’idée la plus géniale et l’idée la plus merdique qu’ait eu des élèves depuis l’invention de ce labyrinthe. » Elle se sentait particulièrement fière (ce qui objectivement était parfaitement débile. Mettre le feu au labyrinthe était dangereux, si elle avait réfléchit comme un adulte rationel, elle l’aurait compris toute seule. Mais elle était une Utanlands, et réfléchir rationnellement était interdit par son patrimoine génétique.)


« On a le temps de toutes prendre ce passage sans se faire choper. Le troll va pas nous suivre et ils vont d'abord s'attaquer à éteindre le feu avant d'en chercher la cause. D'ici là, on sera loin. Dita, c'est toi qui nous guide, tu connais mieux le chemin. Faudrait pas qu'on s'attarde trop dans le coin non plus... » « Moi je trouve ça sympatique, le temps est joli, on a l’occasion de voir le feu de près, on devrait rester. » Au moins, si elle mourrait brûlée, elle mourrait en racontant des conneries. Elle laissa Elfi discuter avec Sigrid, s’enfonçant dans le tunnel, grimaçant quand les cailloux et les racines s’enfonçaient dans ses mains et ses genoux. Elles devrait laver leurs robes en sortant du labyrinthe, tout à l’heure, car elles auraient du mal à en justifier l’état. « Une fois sortit, on arrive où ? »

Ce fut comme une petite lumière qui s’allumait dans sa tête. Une lumière qui criait « Dangeeeeer ! » « Je… attends… » Le plan du labyrinthe se dessinnait à toute vitesse dans sa tête, les divers dangers (classés de « sympatique » « amusant mais mordille un peu trop » « potentiellement mortelle, donc très intéressant », jusqu’à « gros danger, fuit en courant, crètine ! ») clignotant. « Les… Les serpents. » Les serpents. L’une de leur première expédition dans le labyrinthe. Un coin du labyrinthe qui était bourré de serpents. Pas des mortels, plus des vénéneux, mais qui faisaient un mal de chien et laissaient des cicatrices qui tenaient des jours. Et ils étaient vraiment beaucoup. « Putain de merde. » Elles ne pouvaient pas revenir sur leurs pas, pour sûr. Elle se saisit de sa dague en respirant profondément. « Lorsqu’on remonte, faites un maximum de bruits. Criez, tapez du pied. Ca les tiendra à bonne distance. Normalement, ils craignent le bruit et la lumière… » Sauf qu’elle sentait quelque chose de beaucoup trop froid et gluant qui remontait le long de sa jambe… Un coup de dague l’acheva en quelques secondes. « Rectification. On accélère, et on fait beaucoup de bruit maintenant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


(#)

Revenir en haut Aller en bas
 

J'entends le loup, le renard et la belette ! J'entends le loup et le renard chanter !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'entends le loup, le renard, et la Belette ...
» Loup-garou : l'Apocalypse
» Enigme
» Loup solitaire et souvenir de jeunesse
» [A lire] Le Renard et la Louve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ginnungagap :: Dürmstrang :: Labyrinthe-