SUJET COLLECTIF Elles sont belles, mes salades !
Pour y participer, il suffit de se rendre ici
Au plaisir de vous y voir


Bienvenue aux nouveaux membres !
N'hésitez pas à squatter le flood ou la CB même si vous n'êtes pas validés, on se fera un plaisir de vous intégrer <3


Partagez | .
 

 family meeting (oddi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
ADMIN • Bourrin infidèle

Pseudo : Arté
Crédits : ©Rosieslullaby
Avatar : Richard Armitage
Ici depuis le : 22/10/2013
Messages : 820

Âge du personnage : 40 ans
Ascendance : Sang-pur
Statut : Capitaine de la Pute borgne, un langskip sympathique
Particularités : Jumeau de Silja Oddi. L'infidélité incarnée.
Dédoublement de personnalité : la sale mioche (kirsten vondr)
Points : 85

Feuille de personnage
LOCALISATION : Skuli, quelque part dans le port
JE COMPÉTITIONNE POUR : Skuli
INVENTAIRE :

(#) Dim 16 Fév - 16:16



Family meeting
ensemble, nous sommes plus forts


Participants • La famille Oddi : Sunhilda, Silja, Vilma, Sigrid & Bartram
PNJ ? Waldermar Oddi & Frida Oddi (pour le moment en tout cas)
Statut du sujet • Privé.
Date, mois, année • 28 décembre 1295. Une semaine après Jól, quand les gens reprennent leur souffle.
Lieu • Jutland, Skipsbrotness, demeure de Waldermar Oddi
Moment de la journée • Soirée.
Météo • Il a fait froid, mais tout va bien.

Je ne souhaite pas que les Nornes interviennent dans ce sujet
gif ©vikingsgifs.tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN • Bourrin infidèle

Pseudo : Arté
Crédits : ©Rosieslullaby
Avatar : Richard Armitage
Ici depuis le : 22/10/2013
Messages : 820

Âge du personnage : 40 ans
Ascendance : Sang-pur
Statut : Capitaine de la Pute borgne, un langskip sympathique
Particularités : Jumeau de Silja Oddi. L'infidélité incarnée.
Dédoublement de personnalité : la sale mioche (kirsten vondr)
Points : 85

Feuille de personnage
LOCALISATION : Skuli, quelque part dans le port
JE COMPÉTITIONNE POUR : Skuli
INVENTAIRE :

(#) Lun 17 Fév - 16:01

Jól était passé comme une tempête. Balayant presque tout sur son passage : ou au moins les certitudes des sang-purs qu'ils étaient intouchables. Les Oddi ne déploraient pas de pertes, pas de morts dans les rangs serrés de la famille. Certains de leurs vassaux avaient été blessés, mais rares étaient ceux qui étaient réellement morts. Cela dit, ils n'avaient pas encore fait le tour de tous les feux qui leur avaient juré allégeance. Une semaine déjà. Une semaine que le port de Skuli avait été infesté de margygr, et qu'il avait fallu redoubler de férocité pour mettre en déroute ces garces aquatiques. Ils avaient tous survécu à cette attaque, certains au premier plan, d'autres un peu plus protégés. Mais ils savaient, il savaient que le moment viendrait où les sang-mêlés attaqueraient de nouveau. Et à ce moment-là, il faudrait être prêts à contre-attaquer de toutes leurs forces. Alors il fallait s'organiser, au moins dans la cellule familiale.

Pour ce faire, Waldermar Oddi avait envoyé des corbeaux à ses enfants, les invitant à le retrouver dans la demeure qui les avait vus grandir. L'invitation s'étendait bien sûr aux éventuels conjoints et enfants. Résultat, la demeure de Waldermar Oddi à Skipsbrotness accueillait ce soir les quatre enfants de l'homme vieillissant, ainsi que sa belle-fille et sa petite-fille qui s'était vaillamment défendue pendant Jól.
Une esclave apporta le repas alors qu'ils étaient tous attablés : Waldermar présidait la table rectangulaire, Silja à sa droite, Bartram à sa gauche. Puis, à la gauche de Bartram : Sigrid ; à la gauche de Sigrid, Sunhilda. De l'autre côté, la table se poursuivait à la droite de Silja avec Frida, et Vilma la benjamine qui était en face de Sunhilda. À l'autre extrémité de la table, la place de la défunte épouse de Waldermar, Yrsa Oddi, dont le souvenir planait encore dans cette demeure, alors qu'elle avait quitté la Scandinavie sur son langskip funéraire en 1288.

Ils avaient un peu parlé, avant de se mettre à table. Et maintenant qu'ils étaient installés, les Oddi attendaient de voir ce qu'allait bien pouvoir dire Waldermar. Et le voilà qui annonce, presque fier de lui, ce qu'ils vont manger ce soir :

« Du ragoût de margygr. Enfin, c'est ce que ça aurait pu être mais Gudrun m'a dit que ça risquait d'être toxique. Il regarde autour de lui. Allons, allons. Mangez, tout va bien, c'est du bœuf. Non, par contre, il va falloir faire quelque chose pour sécuriser les ports du Jutland. L'althing est censé se réunir bientôt de nouveau, Silja, viendras-tu avec moi ? »

Bartram, lui, s'est mis à manger ce ragoût de bœuf/margygr. Il connait la haine de Waldermar à l'égard des maudites créatures aquatiques -toute la famille la connait, à vrai dire : se faire attaquer et manquer de perdre sa jambe ne motive jamais vraiment à être tout mignon avec ces garces des mers. Bartram ne dit pas grand chose, il écoute plutôt. Il sait qu'à cette table, il est loin d'être le plus intelligent. Coup d'œil à Sunhilda, séparée de lui par leur fille, sourire tendre, l'air de vouloir la rassurer, que tout ira bien, vous voyez ?

« D'ailleurs, Sigrid, tu as déjà vu un thing, rassure-moi ? Vous avez emmené votre fille à un thing, j'espère, hein ?
- Oui, oui, elle a vu. C'est pas comme si ça avait changé quelque chose, hein., Bartram et la politique, ça a toujours fait deux. Mais avec le temps, peut-être qu'elle sera plus écoutée que son père, ou son oncle, hein. »

Dagmar Raudi et ses légendaires bagarres dans les things du Noregr. Ça traverse les mers, ce genre d'histoire. Et Bartram enchaine, se souvenant de quelque chose qu'il n'avait pas encore eu le temps de calculer :

« Et dis donc, Vilma, le gars qui t'a retrouvée, à la Rose… C'était pas le fils Heill ? »

Gaffe ? Problème ? Il le dit sans penser à mal, comprenant simplement qui il a vu, sans pour autant en tirer des conséquences bonnes ou mauvaises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


(#) Lun 17 Fév - 17:19



    Vilma ne se sentait nul part auss bien qu'au sein du foyer familial. Elle s'y ressourçait et y trouvait la force d'affronter le monde extérieur, ce qui n'allait pas de soi pour elle, qui était certainement la plus timide et la moins douée de la famille. C'était d'autant plus vrai que les événements récents dans la communauté sorcière avait une nouvelle fois chamboulé la vie de tous. Heureusement, rien de trop grave n'était arrivé à la famille Oddi. Sunhilda et Vilma avaient vécu les choses de l'intérieur, mais rien de mauvais n'était à déplorer. Elles s'en étaient sorties saines et sauves et ce même si la jolie Vilma avait sincèrement l'impression qu'elle s'était comportée comme la plus lâche des jeunes filles … Qu'importe, c'était ainsi et il fallait oublier les regrets pour se concentrer sur l'avenir !

    L'avenir, justement, c'était le repas que la patriarche de la famille avait choisi d'offrir à tous, une semaine après les événements qui avaient tout chamboulé. Vilma était heureuse de cette réunion de famille, qui, elle l'espérait, allait permettre à chacun de se sentir mieux malgré la difficulté du temps présent pour les Sang-Purs. Il ne fallait pas se laisser abattre et un bon repas entre gens qui s'aiment, voilà qui suffirait bien à remotiver les troupes.

    Les bonnes odeurs du fûmet venaient de la cuisine et la jolie Vilma n'hésita donc pas à rejoindre la table familiale, où elle se trouvait en face de sa chère belle-soeur, Sunhilda, avec qui elle avait la grande chance de bien s'entendre, généralement. Cependant, elle espérait que sa belle-soeur ne lui tiendrait pas rigueur de son comportement lors du Jol … Vilma avait été terriblement désolée de ne pas agir de meilleure manière, mais la peur qu'elle avait ressenti l'avait clairement terrorisée et empêchée de réfléchir sainement.

    Le début du repas fut annoncé par le patriarche, qui leur servit une habituelle plaisanterie qui fit sourire Vilma. Un ragoût de boeuf, voilà ce qu'il y avait en face d'elle et l'odeur était excellente. Vilma ne doutait pas qu'il serait tout aussi bon que délicieux à l'odeur. Elle laissa à sa soeur Silja les considérations politiques: elle-même n'était pas habilitée à donner son avis sur ce genre de sujets. Elle pouvait s'occuper des voiles des drakkars ou des vêtements de la famille, mais rien de plus. Souriante, elle observait Sigrid. Elle était très proche de sa nièce et déplorait que celle-ci ne soit pas plus souvent présente, du fait de ses études magiques. Chaque enfant devait y aller et Vilma l'avait du avant elle.

    Alors que Vilma pensait que le repas allait continuer sans qu'elle n'ait réellement besoin d'intervenir, elle fut interpellée par son cher frère sur un sujet qui lui fit monter le rouge aux joues, sans qu'elle ne puisse s'en empêcher. Se pouvait-il que Bartram l'ait aperçu avec Rolf ? Vilma avait rougi, car la simple pensée concernant Rolf la mettait dans tous ses états. Elle n'aurait pas du, elle paraissait ainsi coupable alors qu'elle ne l'était absolument pas. Certes, Rolf était venu l'aider mais … “-Oui, euh, il passait par là et quand il m'a vu, il s'est assuré que tout allait bien.” A quoi bon mentir, de toute façon Bartram l'avait vu. Elle décida toutefois de faire comprendre qu'il n'y avait rien de malséant. “-Nous étions ensemble à Dürmstrang.” Et ? Ma pauvre Vilma, plutôt que de calmer les interrogations de ton frère, tu les relances plutôt, sans vraiment t'en rendre compte. Baissant son visage vers son ragoût, Vilma recommença à manger, l'air de rien. Mais ses joues restaient bien rouges …

Revenir en haut Aller en bas
avatar
GAGNANTE DÜRMSTRANG • Décapiter pour gagner des points, c'est mon métier

Pseudo : silverthorn
Crédits : Avatar : Insuline | Signature code broadsword. et image Tumblr
Avatar : Ellie Kendrick
Ici depuis le : 18/11/2013
Messages : 216

Âge du personnage : 16 ans
Ascendance : Sang pur
Statut : Dürmstrang
Particularités : Potionniste experte ● Fille unique de Bartram et Sunhilda Oddi ● Membre du trio infernal ● A perpétué la tradition Raudi en cramant le Labyrinthe ● A le beguin pour Kris Jarnsida ● A peur des trolls ● Compte bien monter un orchestre pour faire la teuf dans la ferme de Siri.
Dédoublement de personnalité : Aska la Viking en kilt & Brunhild la Lycanthrope
Points : 68

Feuille de personnage
LOCALISATION : Dürmstrang.
JE COMPÉTITIONNE POUR : Dürmstrang !
INVENTAIRE :

(#) Jeu 27 Fév - 10:57

Skipsbrotness, Jutland. La terre de ses ancêtres. Une semaine s'était écoulée depuis Jól et son effusion de sang, laissant le village de Skuli abasourdi par l'attaque et les sorciers incertains sur la conduite à suivre. Ravivant les tensions entre les différents sangs, l’atmosphère lourde et la menace omniprésente d'une future attaque allaient obliger l'althing à décider des mesures à suivre et sans doute de là avait découlé l'invitation du patriarche à réunir la famille du moins Sigrid l'espérait. Bientôt il faudrait retourner à Dürmstrang, abandonner sa famille pour rejoindre le château et cette idée, d'habitude si bienvenue lui était presque insupportable. Comment suivre des cours, errer dans les couloirs, semer comme à leur habitude le chaos alors que l'un des membres de votre famille et peut-être au prise avec un nouvelle attentat de mêlés ? Porter un coup aux Oddi serait stupide, ce serait atteindre le palpitant de la communauté de sang-pur et entrer en guerre avec cette dernière mais des années de répression pouvaient amener les impurs à commettre de telles fautes. Chassant ses pensées, Sigrid tira la chaise que lui avait indiqué son père et s'assit entre lui et Sunhilda en face des trois soeurs Oddi ce qui lui arracha un sourire. Elle était heureuse de les revoir, juste que la famille soit réunie ici car pour la gamine qu'elle était au final c'était le plus important. Ils avaient tous leur personnalité, pas un des membres du clan ne ressemblait à l'autre et c'était ce qui faisait leur force. L'espace d'un instant, son avenir parut moins sombre tout simplement parce que rien ne pourrait se frayer un chemin entre les liens serrés de leur toile. Elle s'en persuada.

En attendant son grand-père ne prenne la parole, Sigrid balaya la salle du regard avant de croiser le regard de Silja ce qui lui fit  baisser les yeux le temps d'un Raido vers son assiette encore intacte. Elle appréciait Silja, vraiment, mais son esprit était un foutoir sans nom et elle préférait éviter que la future Cheffe du clan s'y aventure. Sans compter que ses parents n'étaient au courant que de la moitié de péripéties à Dürmstrang - celles pour lesquelles elle s'était faite avoir en fait - et elle préférait que cela reste ainsi.  Waldermar prit enfin la parole après que Sigrid ait répété une trentaine de fois le protocole de préparation de l'Hödort. La blague sur le ragout de margygr valut au patriarche un regard abasourdi de la part de la cadette mais il les rassura bien vite à ce sujet et enchaîna sur des sujets plus préoccupants. « D'ailleurs, Sigrid, tu as déjà vu un thing, rassure-moi ? Vous avez emmené votre fille à un thing, j'espère, hein ? » « Oui, oui, elle a vu. C'est pas comme si ça avait changé quelque chose, hein. Mais avec le temps, peut-être qu'elle sera plus écoutée que son père, ou son oncle, hein. » Il fallait dire que le contraire serait étonnant vu que personne n'écoutait le Raudi manqua t-elle de corriger mais elle s'en garda tant son père avait une aversion pour la politique également. Pourtant elle avait envie de s'impliquer, parce que mine de rien elle était la seule Oddi de sa génération pour l'instant et que Silja aussi redoutable soit-elle ne serait pas éternelle. Sigrid voulait le Clan préparé à toutes les éventualités et si cela signifiait son apprentissage de la diplomatie viking alors elle passerait par là.

« Et dis donc, Vilma, le gars qui t'a retrouvée, à la Rose… C'était pas le fils Heill ? ». Par le collier des Brisingar, ici ? Le regard de la cadette se tourna vers Vilma qui rougit immédiatement et il ne fallait pas être Daven Vondr pour voir qu'il y avait anguille sous roche. La dernière des enfants de Waldermar tenta une explication qui était somme toute crédible mais qui fit froncer les sourcils à Sigrid. Parce que les autres n'étaient pas au courant pour elle et Rolf ? Sigrid enfonça derechef sa tête dans son ragoût lorsqu'un certain Kris Järnsida passa dans son esprit. Avoir une legilimen dans la famille avait décidément ses avantages et ses inconvénients. Si le reste des Oddis n'étaient pas au courant de la liaison de Vilma avec le Heill, ce n'était pas le moment que Silja découvre son béguin pour un Järnsida. « En fait Grand-père, on a décidé de se lier avec toutes les familles de sang-purs que les Oddi avaient snobé jusqu'ici. » Rajoutez à ça qu'elle était plus qu'incertaine du fait que Kris veuille d'elle, Sigrid préférait définitivement encore taire ce chapitre et de la découla sa compassion pour Vilma. Un sacrifice paraissait donc de rigueur. « Tu crois que je pourrais aussi assister à l'althing grand-père ? » Sigrid évita sciemment le regard du paternel qu'elle n'avait pas envie d'affronter après sa question. Qu'allait t-il penser d'elle encore ?


    wisdom
    A man must be big enough to admit his mistakes, smart enough to profit from them, and strong enough to correct them.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Pseudo : riddermark (flo)
Crédits : hollow bastion ; mirkwoodling
Avatar : Miranda Otto
Ici depuis le : 19/11/2013
Messages : 247

Âge du personnage : 42 ans
Ascendance : Sang pur
Statut : Maîtresse de maison et combattante.
Particularités : Guérisseuse.
Points : 57

Feuille de personnage
LOCALISATION : Skuli
JE COMPÉTITIONNE POUR : Skuli
INVENTAIRE :

(#) Lun 24 Mar - 19:08


Recevoir un corbeau de la part de Waldermar Oddi ne fût pas une surprise pour Sunhilda. Il était évident que le patriarche allait rassembler ses troupes après les récents évènements… Sunhilda se demandait encore comment ils avaient survécus à tout ça. Les Dieux étaient de leurs côtés. Ce n’était pas maintenant qu’il fallait les mettre en rogne. Assise aux côtés de sa fille, alors qu’elle aurait préféré être plus proche de Bartram (elle soupçonnait qu’il aurait besoin de quelques coups bien placés pour éviter de dire des âneries), Sunhilda regarda les esclaves apportaient les plats en silence. « Du ragoût de margygr. (…) » Elle ne trouva pas la plaisanterie amusante. Au contraire. Mais personne ne fit rien remarquer. Bartram avait déjà la bouche pleine. Elle jeta un œil furtif à Silja avant de regarder Vilma et de lui adresser un sourire. Si l’appétit n’était pas là, Sunhilda se fit violence et mangea un peu. Elle n’allait tout de même pas mettre son beau-père en rogne ! Et d’ailleurs, elle veillait à ne rien dire, ne prenant pas part à la conversation. De toute façon, ça ne la concernait pas. En revanche, Vilma avait l’air en mauvaise posture… Voilà un coup dans les côtes de Bartram qui s’était perdu. Elle ne manquerait pas de lui faire remarquer son manque de tact plus tard.

« Tu crois que je pourrais aussi assister à l'althing grand-père ? » Son mouvement suspendu, Sunhilda leva les yeux au ciel. « Sigrid. Nous verrons en temps voulu. » Ce n’était pas au vieux Oddi de décider de ces choses ! Par Frigg elle était encore sa fille ! Sa chair et son sang. C’était à elle et à Bartram de décider de cela et pour l’instant Sunhilda n’était pas décidée à amener sa fille assister à l’althing. Elle jeta un œil vers Bartram, l’incitant à être de son côté cette fois ci. Mais elle imaginait très bien le vieux Oddi désaprouvait. Oh oui, elle sentait son regard sur elle.



    courage and honor
    WAR MUST BE, WHILE WE DEFEND OUR LIVES AGAINST A DESTROYER WHO WOULD DEVOUR ALL.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


(#)

Revenir en haut Aller en bas
 

family meeting (oddi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» N°4832; SWEET FAMILY | liam
» Family day le samedi 23 mars 14h-18h
» [Fan-fiction] Le très Haut Conseil BIONICLE
» [Saint-Dié] The Legacy Meeting 2 / 4-5-6 Mars 2011
» ☆La culture des noeuds☆

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ginnungagap :: Ailleurs :: Terres scandinaves :: Jutland-