SUJET COLLECTIF Elles sont belles, mes salades !
Pour y participer, il suffit de se rendre ici
Au plaisir de vous y voir


Bienvenue aux nouveaux membres !
N'hésitez pas à squatter le flood ou la CB même si vous n'êtes pas validés, on se fera un plaisir de vous intégrer <3


Partagez | .
 

 Herbier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Crédits : Undomiel
Ici depuis le : 27/10/2013
Messages : 341

Statut : Compte administratif
Points : 286

(#) Dim 17 Nov - 22:21



Les Plantes
divers usages


Utilisées autant pour leurs vertus médicinales que pour celles plus ésotériques, les plantes ont une grande place dans les différents foyers vikings. Les guérisseurs et les devins sont ceux qui les utilisent le plus, mais la plupart des sorciers ont une connaissance minime et nécessaire de ce qui est possible de faire avec quelques feuilles. Et surtout lesquelles ne pas mettre dans sa bouche.

ABSINTHE • Vivace et recouverte de poil blanc et soyeux, l'absinthe possède une tige étrangement argentée. Plante hautement dangereuse, ses propriétés n'en sont pas moins très utiles. A petite dose et diluée dans de l'eau, c'est un remède très efficace contre le mal de mer. En cataplasme ou en décoction,c'est un anesthésiant redoutable et très utile pour les grands blessés.
ACONIT • Vivace reconnaissable par ses fleurs violettes aux pétales en forme de casque. Toxique pour les humains, elle l'est encore plus pour les animaux et sera parfois utilisée par les chasseurs pour tuer leurs proies sans s'en approcher, spécialement les lycanthropes. À noter que la viande devra ensuite être bien cuite.
ALIHOTSY • Plante aux feuilles vertes, veinées de jaune, poussant à l'automne. L'ingestion de ses feuilles provoque l'hystérie.
ANETH • Plante à tige lisse et aux feuilles très étalées, d'une étrange couleur bleu vert, elle produit des graines dont les propriétés sont aussi riches que redoutables. A petite dose, c'est un calmant agréable mais à forte dose, il s'agit d'un puissant somnifère. Attention cependant, le goût des graines est particulier, pour une efficacité discrètes, c'est à diluer dans de l'alcool très fort.
ASPHODÈLE • Vivace aux fleurs blanches, aux pétales minces et élancés arborant une ligne rose au centre. Sa racine est comestible et libère ses propriétés lorsque mâchée. Elle est utilisée par les devins, généralement, pour atteindre un état de transe particulier. Les guérisseurs l'utiliseront pour des opérations très douloureuses sur leurs patients, plongeant ceux-ci dans un état de délire qui les empêche de prendre conscience de la douleur.
BRANCHIFLORE • Plante gluante, boulée formée de tentacules semblables à des vers, venant du bassin méditerranéen. Très rare dans les contrées nordiques, elle est un produit très recherchée. Elle permet de respirer sous l'eau.
CARDAMOME • Plante très souvent utilisée pour la confection de l'hydromel, elle est aussi efficace comme antalgique. Cependant, à trop forte dose, elle peut provoquer la paralysie partielle. Ses feuilles peuvent aussi être utilisée comme calmant.
CARVI • Plante à petite fleurs blanches, elle est surtout connue pour ses propriétés aromatiques. Cependant, à forte dose, c'est une plante hautement toxique. Ses effets sont assez aléatoires et très peu connus, son utilisation est particulièrement risquée.
CERFEUIL • Plante très verte et qui produit de petites fleurs blanches, elle est essentiellement utilisée en cataplasme. Ses feuilles et son suc ont des propriétés adoucissantes qui font des miracles en cas de brûlures ou d’éruption cutanée douloureuses. Elle est aussi utilisée contre les rhumatismes, passé un certain âge.
DICTAME • Plante aux fleurs roses, florissant au début de l'hiver. C'est un contrepoison commun, utile pour les empoisonnements mineurs.
HELLÉBORE • Plante aux fleurs grosses comme la main, formées de cinq gros pétales blancs. Elle est utilisée en potion, très diluée, pour apaiser les esprits lors de moments de grande panique. Lorsque très concentrée, elle servira plutôt de purgatif pour les empoisonnements plus sévères et les indigestions.
MELISSE • Plante très verte et dont les feuilles dégagent une douce odeur citronnée lorsqu'on les frottes, elle possède des propriétés apaisantes lorsqu'elle est bue en tisane mais c'est aussi un puissant tonique nerveux. A forte dose, c'est un sédatif puissant. Elle est aussi utilisée pour soigner les migraines.
RHODIOLA ROSE • Plante à fleur jaune poussant dans les montagnes, dans le froid et les régions abruptes, elle est connue pour être particulièrement aphrodisiaque. Ses vertus calmantes avérées sont utilisées pour des décoctions calmantes mais bien dosée, elle se révèle très utile pour attirer l'objet de ses désirs dans sa couchette.
SAUGE • Vivaces aux longues feuilles vertes, très minces, et aux fleurs violettes. Elle est brûlée par les devins, parfois fumée ou réduite en décoction, celle-ci ayant des effets hallucinatoires sévères. Certaines femmes l'utiliseront pour la cuisine, mais son goût est particulier.
SISYMBRE • Haute plante aux petites fleurs jaunes, ne florissant que de mai à septembre. Elle est utilisée en pâte, dans des cicatrisants, et parfois en potion pour éclaircir la voix lors des épidémies de rhume.
VOLTIFLOR • Plante amassée en masse de vrilles et de tentacules, inoffensive. Elle pousse à l'année dans des conditions humides et dans le noir. Elle est utilisée comme anesthésiant, parfois comme calmant, en potion majoritairement.
photographie ©lifeacrosstheriver.tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Crédits : Undomiel
Ici depuis le : 27/10/2013
Messages : 341

Statut : Compte administratif
Points : 286

(#) Sam 1 Fév - 16:56



Potions
poisons, remèdes, onguents et autres trucs chelous


Parce qu'il faut bien que les plantes servent à quelque chose : elles sont souvent utilisées dans des potions et autres mixtures. En voici quelques exemples (que vous pouvez étoffer si vous avez une idée).

    Huiles à mettre sur les lames des armes

FEU D'ODIN • Mélange délicat d'aconit et d'alihosty, précautionneusement dilué dans de l'alcool pur. Cette décoction, appliquée sur une lame, provoque l'infection automatique de chaque plaie infligée. On raconte que la sensation est pareille à celle d'une peau tendue au dessus d'un feu. Attention cependant au dosage. Trop d'aconit tue sur le champ et trop d'alihosty peut rendre hystérique à vie. Si l'huile est particulièrement efficace, tout le monde n'est pas en mesure d'en produire. Pour ne pas entrer en contact avec la décoction pendant l'application, il est fortement conseillé d'utiliser plusieurs étoffes de tissus doublées.

GLACE DE LOKI • Vrilles de voltiflor écrasées en poudre que l'on mixe avec un très fin dosage d'aconit, le tout lié par très peu d'eau, il s'agit d'une pâte assez dense et malodorante que l'on applique sur la lame de son arme de prédilection et qui a pour effet de paralyser la zone touchée et donc de ralentir l'assaillant. On raconte que la sensation est pareille à de la glace qui se propage dans les veines de l'endroit blessé. Plus la lame est enduite, plus la zone paralysée est grande. Plutôt simple à préparer, cette potion peut aussi être utilisée comme anesthésiant local pour de petites opérations ciblées.

BRISE HEL • Sisymbre écrasée, voltiflor en morceau et sable fin, le tout mélangé dans un peu d'eau de mer, c'est une pâte gluante et collante utilisée pour renforcer la résistance des petites lames ou des pointes de flèches. Peu utilisée, cette décoction n'en reste pas moins un véritable avantage en cas d'arme fabriquée avec les moyens du bord. Sa préparation n'est pas compliquée mais peut demander du temps.

    Potions

BALDR DINGUE • Potion à base d'Absinthe, de Cardamome et d'alcool pur, cette potion est terriblement dangereuse pour celui qui l'ingurgite. Elle provoque en effet des troubles de la lucidité et de grosses pertes de mémoire, en plus de laisser la victime docile comme un agneau. Souvent utilisée pour anesthésier les grands blessés, elle peut avoir des effets dramatiques si elle tombe entre de mauvaises mains. Comble de l'ironie, sa préparation n'est pas si compliquée que ça, lorsqu'on connait les dosages.

BROUILLE TYR • A base de graines de Cardamome, de feuilles d'asphodèle et de tentacules de Voltiflor diluée dans de l'eau de source, il s'agit d'une potion extrêmement dangereuse qui provoque la paralysie totale de la personne qui la boit. Difficile à préparer, son dosage est de la plus haute importance. Un ingrédient de trop et la victime restera paralysée à vie. Un gramme d'ingrédient manquant et la victime souffrira de terribles maux de ventre jusqu'à la fin de ses jours.

FREYJAMOUR • Potion aphrodisiaque à base de racines de Rhodiola rose et de pousse de sauge. Pour en dissimuler le gout particulier, il est conseillé de sécher d'abord la racine et de la réduire en poudre. Il faut ensuite y mélanger les pouces de sauge, pas plus de trois. Attention, quelques pincées suffisent, trop peut rendre le sujet très instable émotionnellement…

FRIGG O'MORT • Mélange délicat et raffiné de Carvi et d'Aconit, c'est un poison mortel. Sa préparation est incroyablement compliqué et peu savent la faire correctement, par chance. Une goutte de ce poison dans une bière et c'est la mort assuré. Il est extrêmement rare et très cher, on ne le trouve que dans certaines boutiques ou certains réseaux illicites…

HÖDORT • Aneth écrasée et sauge en poudre, le tout infusée dans de l'eau tiède et voilà un somnifère à en tuer un dieux. Attention au dosage, trop d'Aneth peut tuer un homme. La potion est difficile à préparer du fait des proportions de la personne à qui elle est administrée. Selon la taille, le poids et la morphologie, la dose n'est pas la même. Plus ou moins longue, la potion fait en général effet 10h complète, à une heure près.

THOR BOYAUX • Alihosty écrasée mélangée à de la poudre de sauge, le tout versée dans de la bière. Potion au dosage complexe et hasardeux mais qui, bien faite, permet de soutirer tout ce que l'on veut de la victime sans avoir à la toucher. Effet secondaire notoire : hallucinations hystériques plus ou moins fortes selon la personnalité de la personne ayant bu la mixture. Pour plus d'effet, il est possible de rajouter de l'héllébore mais les effets secondaires seront bien plus longs à disparaître…

gif ©quelque part sur tumblr
potions©Gane (Vyro)


Compte administratif, ne pas envoyer de MP.
En cas de problèmes, contactez Bartram Oddi ou Kaja Heill.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Herbier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Herbier des plantes médicinales
» Herbier
» Herbier médicinal (Université de Belrupt)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ginnungagap :: Avant de jouer :: Règles :: Eddas-